Manu Dibango

Manu Dibango
Albert Uderzo,
Un mardi de mars
De l’an de disgrâce
Juste après dix-neuf…
Conirus vorace
C’est la zizanie !
Bon ça rime à rien
Ces vers à 5 pattes !
Comme les moutons
Vers de mirliton
Tontaine tonton…
Bon manu c’est trop con,
T’aurais dû faire comme
L’ami Uderzo,
Encore 6 années
Mort dans son pussier,
Allez bon dodo !
Et puis à bientôt.

Manu Dibongo

Manu Dibango
Albert Uderzo,
Un mardi de mars
De l’an de disgrâce
Juste après dix-neuf…
Conirus vorace
C’est la zizanie !
Bon ça rime à rien
Ces vers à 5 pattes !
Comme les moutons
Vers de mirliton
Tontaine tonton…
Bon manu c’est trop con,
T’aurais dû faire comme
L’ami Uderzo,
Encore 6 années
Mort dans son pussier,
Allez bon dodo !
Et puis à bientôt.

Vendredi Treize.

Vendredi très étonnant !
Entre 10 et 11, vieille ville de Genève, dans une salle de l’ancienne ERA,
Concert piano solo atypique pour un jeune public de « Migrants », vers quoi migrons-nous ? intimidant Bezondorfer pour des gens habitués à d’autres sonorités, mais captivés semble-t-il… pas un problème de migrer du blues à Nina Rota, Monk peut-être et tous les autres dont je suis modestement.
Une semaine après je me replonge dans Giono, Bach, Prokofiev… Faut se faire du bien !
Alors une toute petite recommandation : comme si dorien, se laver les yeux et les oreilles avec ça !

Le Journal des Bains des Paquis

https://www.bains-des-paquis.ch/fr/le-journal-des-bains/
Allez donc plonger dans ce bain, beaucoup de poésie, et accessoirement un joli article de Bertrand Theubey, « l’eau dans la nuit ». ça vous rafraîchira les idées, mais pas que!

Désormais de nouvelles vidéos, page youtube sur ce site!

En attendant les prochains enregistrements, très bientôt…